Le Club FD

Ma déco

Ma maison

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"

 
 
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Ventes flash de déco à prix réduit

meuble déco
Seletti commode sur westwing.fr
On connait les grands sites généralistes de ventes privées qui proposent de temps en temps des marques de luminaires, de linge de maison ou de déco, mais on connaît moins les sites de ventes privées spécialisés en déco et ameublement.

Alors en voilà 3 et si vous en trouvez d'autres, n'hésitez pas à nous en parler !

myfab.com
Depuis juillet 2012, myfab propose des collections originales et actuelles de décoration de créateurs français et européens, à des prix préférentiels. Ces produits sont disponibles lors de ventes événementielles pendant une durée limitée de 7 à 10 jours. Ce partenariat avec des designers et des marques permet ainsi de proposer leur collection actuelle à des prix exclusifs réservés aux membres myfab.

westwing.fr: ce site de vente privé dédié à la décoration et à l'art de vivre propose chaque jour des ventes privées dans les catégories mobilier, linge de maison, objets d'art, art de la table, électroménager...avec des prix allant jusqu'à -70 % par rapport aux prix de vente conseillés. Les marques sont connues ou en devenir, design, chics ou plus bohêmes, il y en a pour tous les goûts.

achica.fr: site de vente privé sur l’art de vivre réservé aux membres. Large choix de marques et d'articles venant du monde entier à des prix allant jusqu’à -70 %. Les ventes durent 48 h sur des articles d'ameublement, de décorations d'intérieur, de mode, de jardin, de décoration pour d'enfant...

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à un article, donner votre avis ou des astuces ? Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Votre commentaire