Le Club FD

Ma grossesse

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

10 trucs pour se remettre de son accouchement

nouveau-ne-accouchement.jpg
Bébé est là, et ce petit être nous apporte tellement de joie que l'on ne ressent pas la fatigue. Chouchoutée à la maternité, gâtée par les visites, les fleurs, les cadeaux, épaulée par les sages-femmes, on se sent pousser des ailes.

Seulement voilà, la fatigue n'est pas loin, elle est même cachée dans un coin de votre corps et elle va vous tomber dessus ! Parce qu'entre la fatigue de l'accouchement, les nuits coupées par les pleurs de bébé, les tétées (au sein ou au biberon, même combat, faut se lever !) et le stress face à ce nouveau-né, forcément, vu qu'on n'est pas wonder woman (ni Kate Middleton), on va vite être très fatiguée !

Alors on a réfléchi (expérience oblige) pour vous donner nos 10 trucs pour se remettre de son accouchement et ne pas tomber de fatigue à peine levée !

1- Profiter du séjour à la maternité pour faire des nuits complètes

Le séjour à la maternité n'est pas long, alors autant en profiter !
On donne bébé le soir à la nursery de façon à faire ses nuits complètes. Si, si, n'hésitez pas ! La nursery a pour but de permettre aux mamans tout juste accouchées de se remettre de leur accouchement. L'occasion de faire des nuits complètes sera ensuite très rare dans les prochains mois, et on ne se remet pas de son accouchement en dormant dès le lendemain juste 3 heures d'affilée. Alors profitez-en !!!

2- Limiter les visites à la maternité

Que la famille et les amis proches viennent vous rendre visite, Ok. Mais les collègues du boulot, sa boss, le boss de chéri, les copines de belle-maman, on oublie !
On est clair dès le départ en annonçant à son entourage qu'on limite les visites à la maternité mais qu'on fera avec joie le tour des popottes une fois sortie !

3- Ecourter les visites à la maternité

Belle-maman qui passe tout l'après-midi à la maternité, c'est hors de question !
Se sentir obligée de faire la conversation alors qu'on a qu'une envie, c'est faire la sieste ou lire un bon bouquin pendant que bébé dort, on oublie. Profitez-en, en tant que juste accouchée, c'est le seul moment de votre vie où vous avez le droit de dire que vous vous sentez fatiguée et que vous aimeriez récupérer...Alors 30 minutes de visite et hop belle-maman ou cousine Berthe dehors !

4- Se laisser aller durant son séjour à la maternité

Si on reste 2 ou 3 jours à la maternité et s'il n'y a rien d'autre dans sa chambre qu'un lit, un berceau et une télé (éventuellement), c'est pour se reposer !
Pas question donc de passer sa journée le téléphone à l'oreille à gérer les faire-parts, la livraison du lit, la gestion de la liste de naissance, l'intendance avec les aînés restés à la maison...Non !
On en profite plutôt pour faire connaissance avec son bébé, faire la sieste en même temps que lui en journée, écrire l'émerveillement que l'on ressent, se détendre, écouter son corps, se laisser aller...

5- Ecouter les conseils des infirmières et des puéricultrices

Elles connaissent tout par coeur, vous non ! Et même si ce n'est pas le petit premier, on a oublié ! Donc on écoute comment bien nettoyer le cordon ombilical, comment l'apaiser s'il pleure après le biberon, comment lui faire faire son rot, comment le laver facilement, comment lui nettoyer les yeux, comment gérer son épisiotomie, comment surmonter le baby blues...Les infirmières sont une mine de conseils et plus on les écoute, plus on sera cool en rentrant avec bébé à la maison !

6- Laisser le papa s'en occuper

Vous ne demandez que ça, tant mieux !
Parce que souvent, inconsciemment, on a du mal à déléguer. Et d'une parce que l'on a peur de le papa ne sache pas s'y prendre avec bébé et de deux parce que lui bosse et vous non. Du coup, vous culpabilisez à lui demander de se lever la nuit !
La marche à suivre:
1- demander au papa de donner le dernier biberon de la soirée de bébé, souvent vers minuit de façon à pouvoir vous endormir avant. En vous couchant à 22h30 h avec un réveil prévu vers 3 heures, ça vous laisse 4h30 de sommeil, c'est mieux que 3 heures !
2- l'inciter à prendre rapidement ses jours de congés parental, de façon à ce qu'il vous relaie la nuit.
3- Faire au début ensemble la toilette de bébé, le change, la préparation du biberon etc de façon à lui apprendre puis lui laisser les rennes !

7- Vivre au rythme de bébé

Une fois à la maison, on est un peu débordée quand bébé est réveillé: le laver, le changer, le nourrir, l'endormir...Alors quand il est enfin endormi, on se dit qu'on va pouvoir s'occuper de ce que l'on n'a pas eu le temps de faire quand il était réveillé: ménage, cuisine, courrier...Mais c'est sans compter sur les nuits sans sommeil ! A ce rythme, dans 15 jours, vous êtes en burn-out domestique !
Donc quand bébé dort, vous dormez, vous reposez, bouquinez, bref, vous détendez !
Le reste passera après !

8- Demander de l'aide extérieure

Surtout si ce n'est pas le premier !
Votre mère ou belle-mère peut prendre les grands le mercredi après-midi ou certains soirs après l'école. Une jeune fille peut aller chercher les grands à l'école...Une maman de copain ou copine peut raccompagner votre fils ou votre fille à la maison ou le prendre chez elle un soir par semaine...
Bref, on met en place le système D pour ne pas à avoir à gérer bébé + les sorties de classe + les devoirs + les accompagnements aux activités !

9- Se faire chouchouter

On a le ventre tout mou...des kilos en trop...On ressent encore la douleur de l'épisio...On a des cernes...
Bref, on n'est pas au top de sa forme !
Avec la fatigue en plus, le baby blues, on se sent immonde !
Voilà donc de bonnes raisons pour:
- aller chez le coiffeur
- se faire faire une manucure
- se faire masser
- craquer pour une belle paire de chaussure, un nouveau sac ou un bel accessoire qu'on associera à la naissance de bébé !

10- Ne pas vouloir être parfaite

Les filles, ne mettez pas la barre trop haut !
Souvent, vous vous mettez la pression toute seule !
A force de voir des stars qui retrouvent leur ligne en 15 jours, une princesse qui sort de la maternité comme si elle n'avait jamais accouchée (ou plutôt comme si elle était allée visiter une copine ayant accouchée...), des mamans qui semblent gérer leurs 3 marmots d'une main de maître, vous pensez ne pas être à la hauteur de votre rôle de maman...

Les filles, laissez tomber la pression sociale ! Faites comme vous pouvez, comme vous pensez, avec tout l'amour que vous avez, et ça, ça sera parfait !

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires