Le Club FD

Mes enfants, les éduquer

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

5 trucs pour gérer une colère d'enfant

gérer la colère d'un enfant
Tout d’abord, essayons de relativiser !
Tous les enfants font des colères et même des crises incompréhensibles...
Parce qu'entre 2 et 4 ans, c'est leur façon de manifester leur mécontentement !
Parce qu'ils sont souvent dépassés par leurs ressentis et leurs sentiments...
Parce qu'ils n'acceptent pas votre suprématie...
Parce que l'on va à l'encontre de leur désir...

Vous voilà déja rassurée ! Ce n'est pas que les vôtres !

Et on a souvent tendance à réagir vivement parce que ces colères, en plus de nous épuiser, nous dépassent !
Halte là ! Pour notre bien-être, il est essentiel de parvenir à gérer ces colères pour en venir à bout rapidement !

Voici 5 astuces qui peuvent vous aider à gérer les colères de vos enfants

Etre patiente

Quand vous sentez la colère qui pointe dangereusement le bout de son nez, faites diversion. Proposez une activité, un jeu ou un moment de calme.
Surprenez-le à oublier ce fouillis de sentiments.
Si la colère a lieu, essayez d'abord de l'apaiser en lui parlant. Il est nécessaire de l’aider à retrouver son calme.

Si ça ne marche pas, mettez-le doucement à l’écart en l'isolant dans sa chambre ou ailleurs, sans crier et en lui disant qu'il va y rester pour se calmer.

Une fois sa crise terminée, invitez-le à mettre des mots sur les raisons de sa colère.

Ce n’est pas toujours évident surtout si votre enfants a moins de 3 ans. Si tel est le cas, parlez-lui de ce qu’il vient de faire et expliquer lui votre ressenti avec des mots simples. Et faites le répéter ou demandez-lui calmement s’il a bien compris.

Ne pas céder

enfant-colere
Céder signifie être en accord avec son enfant.
Et il est hors de question que vous cautionnez ce comportement !

Céder, c'est la facilité...Mais vous vous en mordez vite les doigts car votre enfant comprenant qu'une colère mène à ce qu'il veut, il recommencera !
Il est donc essentiel de rester cohérent, colère ou pas, on ne cède pas !

Il est important également qu’avec le papa, vous parliez d’une même voix. Votre enfant doit comprendre qu’il n’a pas le choix.

Soyez ferme et concise. La fermeté ne signifie pas hurler ou s’énerver mais être claire.

Petite astuce: pour limiter sa crise dans le temps, essayez la technique du minuteur. Dites à votre enfant qu’il a un temps donné pour se calmer et pas une minute de plus. Montrez-lui sur une montre jusqu’à quel chiffre sa crise peut durer. Cela lui permettra de se concentrer sur d’autres choses et il oubliera sa colère.

Négocier

Négocier ne signifie en aucune façon "céder" mais plutôt trouver un compromis qui apaise la situation et la rende plus positive et plus facile.

A vous, plus tard de revenir sur son attitude une fois la situation redevenue sereine.
- "Tu ne manges pas de gâteaux car on va manger dans une heure mais au dessert tu pourras en prendre un"...
- "Tu vas au lit à 21 heures mais samedi tu pourras y aller un peu plus tard..."
" -- On n'achètera pas ce dinosaure mais on va le mettre sur la liste pour le Père Noël"...

Je suis devenue une pro de la négociation.

Oublier le regard des autres

enfant-crise-supermarche
Votre enfant vous fait une crise dans un lieu public car il sait très bien que le regard des autres vous gêne. Il s’en sert comme un moyen de pression le filou !

Ne rentrez surtout pas dans son jeu !
Au contraire, passez au-dessus de cette crise en lui montrant que cela ne vous impressionne pas et que vous ne céderez pas.
Vous n'avez aucune honte à avoir, tous les enfants font des crises, mais certaines personnes ont tendance à l’oublier !

S'il trépigne pour un jouet, dites-lui qu'il pourra avoir ce jouet à Noël ou pour son anniversaire et que vous allez le prendre en photo pour être sûre de ne pas oublier.
Si c'est pour un paquet de bonbon, dites-lui qu'il en aura plus tard s'il ne fait plus de crise...

Faites diversion. Proposez-lui un jeu suivant son âge. Pourquoi ne pas trouver tous les produits de la couleur rouge, ou compter le nombre de personnes qui attendent aux caisses ?

Anticiper

C'est le maître-mot !
Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque et vous savez quand il est susceptible de piquer une colère !

- Avant d'aller au supermarché, briefez-le: pas de crise pour un jouet ou un bonbon sinon, c'est la punition. Et faites-lui répéter !
- Quand il est fatigué, ne lui en demandez pas trop...
- Prenez la poussette quand vous partez en vadrouille si vous savez qu'il risque de criser...
- Préparez-le à aller se coucher en lui disant 10 minutes avant qu'il lui reste 10 minutes puis 5 minutes puis que c'est l'heure.
- Indiquez-lui le temps que vous lui accordez devant la télé ou la console plutôt que la couper sans autre avertissement...

Et ça devrait aller beaucoup mieux !

Vos réactions

Alexandra, le 24 juin 2016
Merci pour cet article !
Mes jumeaux viennent d'avoir 3 ans, je crie souvent après eux et j'en ai marre !!!
pourtant ils ne sont pas difficiles, mais j'ai peur de me faire dépasser.
Aussi vos astuces vont m'aider (j'en avais déjà utilisé certaines sans le savoir : la diversion par exemple)

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires