Le Club FD

Mes enfants, leur scolarité

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

8 trucs pour aider votre enfant à rester concentré

C'est plus fort que lui, à peine 5 minutes qu'il est sur son exercice, et voilà que Tom étudie la mouche qui tourne autour de lui avec bien plus d'attention que son exercice de math !
Quant à la récitation de Rose, à peine une strophe apprise et la voilà qui décroche !!!

A une époque où tout va très vite, où les enfants (et les adultes) ont l'habitude de vite zapper et de faire plusieurs choses à la fois (avouez que ça vous arrive de regarder la télé tout en consultant votre compte Facebook ou Instagram sur votre téléphone !!!), les enfants ont de plus en plus de difficulté à se concentrer.
8 trucs pour aider votre enfant à rester concentrer

Alors comment faire pour qu'il reste concentré le temps de ses devoirs ?

Sachez déjà que le temps de concentration maximal d'un enfant augmente avec l'âge : 20 minutes vers cinq ans, 30 minutes vers sept ans, 40 minutes à dix ans.

Donc inutile déjà d'essayer de faire travailler un enfant au delà de son temps de concentration maximal !!!

1- Fractionnez ses tâches

Si votre enfant a une poésie à apprendre pour la fin de la semaine, sectionnez-la pour qu'il apprenne quelques vers chaque jour et ainsi, à la fin de la semaine, il n'aura pas 20 vers à apprendre d'un coup.

Même principe pour sa leçon de géographie: s'il a du mal à apprendre les continents et les océans, commencez par les continents, passez à autre chose (exercices de math, goûter...), puis revenez sur les océans...

Ainsi, en segmentant son travail, il n'aura pas l'impression d'avoir une tonne insurmontable de travail à effectuer.

2- Ne le soumettez pas à la tentation

Privilégiez de le faire travailler dans un endroit où il ne peut détourner son attention.

S'il travaille à son bureau, évitez les posters, cartes et autres gadgets placés juste devant son nez ou à portée de main. Rien de plus tentant que de regarder les joueurs de foot au mur à la place d'apprendre sa leçon ou de titiller le style rigolo au lieu d'écrire ses mots de vocabulaire !

S'il travaille dans la pièce de vie, c'est évidemment sans la télé allumée, sans sa soeur qui joue à la tablette avec le son ou vous qui êtes en ligne avec votre copine.

Pour se concentrer, votre enfant doit être dans un endroit calme et le plus neutre possible !

Idéalement un bureau vierge face à un mur vierge !!!!
8 trucs pour aider votre enfant à rester concentrer

3- Faites-lui faire des pauses régulières

Entre 2 exercices de matières différentes ou toutes les 10, 15 ou 20 minutes selon son âge, dites-lui de se lever de sa chaises et de se détendre 5 minutes. Votre enfant pourra alors discuter avec vous ou ses frères et soeurs, boire un verre d'eau, caresser le chien ou le chat, faire un tour dans le jardin...(un peu comme vous la pause café ou discussion avec les collègues entre 2 dossiers après une intense séance de travail !)

Il se remettra au travail en ayant fait le vide et prêt pour une nouvelle cession !

4- Faites lui faire des activités qui demandent à se concentrer

Si votre enfant pratique régulièrement des activités qui demandent de la concentration, autres que le travail scolaire, il sera capable de se concentrer plus longtemps sur ces dernières.

Exemple: les puzzles, le jeu de mémo, les jeux de cartes, les 7 erreurs, les jeux de société (mais pas les jeux de hasard), les jeux de construction, les coloriages...

Les activités manuelles demandent de la concentration et les enfants adorent ça, alors lancez-vous régulièrement dans des ateliers de pâte Fimo, de confection de savons, de cartes à paillettes ou en sable...Ce n'est pas le choix qui manque !
8 trucs pour aider votre enfant à rester concentrer

5- Faites-lui faire du sport

Votre enfant doit bouger, se défouler après sa journée de classe. Il a besoin d'activité physique. Inscrivez-le à ce qu'il aime : foot, tennis, danse, gym, judo...Le sport doit être un moyen de s'amuser et de se défouler.

S'il ne fait pas de sport ou du sport qu'une fois par semaine, votre enfant devra sortir, aller au parc, dans le jardin, bouger avec les copains, que ce soit taper dans un ballon ou sauter à la corde.

Il évacuera ainsi sa journée de classe et sera plus apte à se mettre à ses devoirs après.
8 trucs pour aider votre enfant à rester concentrer

6- Choisissez le bon moment

Inutile de lui demander de réciter sa poésie quand vous rentre énervée du boulot alors que vous avez le repas à préparer ! Vous pouvez être sûre que votre enfant ressentira votre agacement et aura du mal à se concentrer.

Inutile également de lui demander de faire ses exos de math juste avant d'aller à la fête d'anniversaire tant attendue de son copain...

Privilégiez un moment où vous savez votre enfant réceptif et capable de se concentrer !

7- Sachez lâcher l'affaire

Sa poésie est pour demain, il est 20h et il est loin de la savoir par coeur ! ca fait 1 heure qu'il s'échine dessus mais les 4 derniers vers ne veulent pas rentrer !
Lâchez l'affaire !
Proposez à votre enfant qu'il fasse ce qu'il veut avant d'aller dormir puis qu'il lise en dernière fois sa poésie juste avant de se coucher. Fort est à parier qu'il connaîtra ses 4 derniers vers le lendemain matin !

Il pourra aussi se lever un peu plus tôt pour se rafraîchir la mémoire !

8- Soyez vigilante sur son sommeil

Un enfant fatigué aura bien du mal à se concentrer. Il est en effet prouvé par des études scientifiques que le manque de sommeil entraîne une capacité de concentration limitée (mais aussi l’hyperactivité, la mauvaise humeur, l’impulsivité).

Il est donc de notre responsabilité de parents de veiller à la qualité et à la quantité du sommeil de nos enfants et notamment de nos ados...

Ainsi, smartphone, tablette ou ordinateur devront être confisqués la nuit pour avoir la garantie que nos enfants ne restent pas éveiller jusqu'à point d'heure à jouer en ligne ou à discuter sur les réseaux sociaux !!!

Quant aux plus jeunes, il faudra rester inflexible sur l'heure du coucher et si vous savez que le coucher est une phase difficile, instaurez des rituels qui amèneront votre enfant au dodo !

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires