Le Club FD

Speak english my kid !

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

J'envoie mon enfant en séjour linguistique à l'étranger

séjours linguistiques
Ca y est ! C'est décidé !
Cet été, destination l'Angleterre en séjour linguistique pour votre ado très nonchalant de 14 ans avec de votre côté la ferme intention qu'il améliore sensiblement son anglais et du sien, qu'il s'amuse loin de ses "trop relou" de parents !

Mais vous ne savez pas quelle formule ni quel organisme choisir dans cette jungle d’offre.
Pas de panique, nous avons mené notre petite enquête !

Nos recommandations pour que le séjour linguistique se passe au mieux

1- Choisissez ensemble et avec soin la formule de son séjour linguistique

Détente, sportive, immersion culturelle, véritable approfondissement de la langue, préparation intensive à des concours....

2- N'envoyez pas votre ado en séjour linguistique s'il y est opposé

S'il est un peu réticent, évitez de lui présenter le séjour comme une sanction à ses mauvaises notes, présentez-le lui comme une occasion pour lui de connaître une nouvelle expérience, de découvrir par lui -même une autre façon de vivre...

3- Préparez ensemble son séjour

- à la fois sur un plan culturel avec des livres et des films: le pays qu'il va découvrir n'a pas la même culture, le même mode de vie, les mêmes règles de politesse ou repas
- sur un plan géographique: achetez un guide touristique de la ville dans laquelle il va vivre et montrez-lui sur une carte son école, son quartier, le centre ville, les principales attractions, il sera alors moins déboussolé
- sur un plan psychologique: il part seul peut-être pour la première fois, il risque de ressentir des moments de solitude, de tristesse, il va falloir qu'il s'adapte, aille vers les autres, se montre débrouillard, autant d'éléments qui vont montrer qu'il est capable de s'adapter, de devenir autonome...

4- Choisissez un mode d'hébergement adapté

Si votre adolescent est timide ou que son niveau est vraiment faible mieux vaut l'envoyer en collège. En famille, il aura trop de mal à établir la communication. Dans un collège, il va retrouver des jeunes de toutes nationalités il aura moins peur d'entamer le dialogue.

5- Soyez vigilante avec de l'hébergement en famille d'accueil

Les familles ont beau être sélectionnées avec soin, il y a toujours le risque de mauvaises surprises et votre adolescent n'osera vraisemblablement pas se plaindre directement à la famille. Définissez donc bien avec lui les prestations auxquelles il a droit de façon à ce qu'il puisse en référer à l'organisateur s'il y a un problème (chambre individuelle ou non, nombre de lessive par semaine, pension complète le week-end ou non ...)

6- Idéalement, ne l'envoyez pas avec un copain

S'il part seul, il sera plus amené à s'ouvrir au autres et à parler la langue que s'il est avec son copain !
Certes, cela peut vous rassurer de le savoir avec son meilleur copain et lui sera ravi mais vous encourez le risque qu'il passe le plus clair de son temps à parler en français !
Le but est qu'il s'ouvre à d'autres nationalités.
Privilégiez également un séjour linguistique qui mélange les nationalités lors des cours de façon à ce qu'il ne se retrouve pas "qu'entre français". Toutefois, même s'il se retrouve avec d'autres français, il aura en moyenne 3 heures de cours de langue et les profs font tout pour que les enfants s'expriment !

Vos réactions

Lucile a réagi le 08/02/2017
Très bons conseils, je valide :) !
J'ajouterais simplement que dès lors que l'enfant ressent un malaise, avec sa famille d'accueil, d'autres participants, en cours parce qu'il juge le niveau trop faible/élevé pour lui, etc.., il est important qu'il en réfère le plus tôt possible à la personne qui encadre son groupe sur place, ou directement à l'organisme s'il voyage seul. L'idée c'est que les personnes compétentes agissent immédiatement pour résoudre son sentiment d'inconfort, et qu'il profite pleinement de la suite de son séjour.

Lucas a réagi le 13/06/2012
Conseils très bien résumés dans un article clair et concis ! merci pour ça.
L'image ne gâche rien à l'envie de s'expatrier et rend serein quant à l'envoi de nos enfants en Angleterre.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires