Le Club FD

Mes enfants, les occuper

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Journée cueillette à la ferme

une journée à la ferme
Nos enfants sont devenus de vrais citadins !
A force d'acheter des fraises en barquette, des salades en sachet et des carottes toutes propres, les voilà qui ne savent même pas que la carotte pousse dans la terre comme le poireau et que les fraises et les framboises se cueillent...
Il est temps de parfaire leur éducation et de leur mettre les fruits et légumes tels que la nature les conçoit entre les mains !

Alors, de temps en temps, dès que le temps le permet, on passe en famille une véritable journée à la campagne:

Pique-nique sous le bras, bottes aux pieds, on se rend dans une ferme pédagogique ou dans les champs pour une cueillette de fruits et légumes.
Dans ces fermes et champs, les enfants pourront découvrir les animaux de la ferme, mais surtout cueillir et ramasser les fruits et légumes de saison dans les immenses champs et vergers: et vive la cueillette de fraises, de carottes, de patates, de tomates, de framboises, d'oignons et même de jolies fleurs pour faire un beau bouquet à sa maman !

Qui sera fier de manger le soir la bonne soupe préparée avec les légumes récoltés ?
Sans parler que côté budget, les fruits et les légumes cueillis par nos soins coûtent beaucoup moins chers que ceux achetés au marché !

Les enfants peuvent également participer à des ateliers créatifs tels que fabrication du pain, de jus de pomme, de beurre…ou même fabriquer un cadre de laine de mouton.

chapeaudepaille.fr
ferme.gally.com

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires