Le Club FD

Mon ado...

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Mon ado est addict aux jeux vidéo

ado-accro-jeux-en-ligne
Quand notre ado expédie son repas en 8 minutes chrono et nous demande d'aller dans sa chambre, on sait bien que ce n'est ni pour réviser ses cours, ni pour entamer un roman !
S'il y reste une bonne partie du week-end, on sait aussi que ne n'est pas parce qu'il n'a pas de copains...

C'est juste qu'il joue...sur son ordinateur, la plupart du temps en ligne et bien souvent en réseau, connecté à une communauté, qui, comme lui, va s'immerger avec passion dans cet univers virtuel !

Comment réagir face à cette passion pour les jeux vidéos ?

Et d'une, on ne dédramatise pas car les jeux vidéos s'ils ont certes des défauts, présentent aussi des bienfaits ! Si, si ! Voyez plutôt...

Les bienfaits des jeux vidéo

1- Les jeux vidéo permettent à votre ado de.. jouer, heu logique hein !

Souvenez-vous, il n'y a encore pas très longtemps, votre ado passait ses journées à jouer ! A la console ou aux Légo, à la DS ou aux Playmo...Il jouait !
Et si aujourd'hui il continue à jouer, c'est parce que ça lui procure du plaisir, ça le détend, ça le défoule !
D'ailleurs, il n'est pas le seul ! Qui est accro à Candy Crush ?
Et un défouloir, il en a besoin !

2- Jouer aux jeux vidéo permet à votre ado de développer certaines qualités

jeu-en-ligne.jpg
Les jeux vidéos développent des qualités comme l'imagination, la créativité, la réactivité, la maîtrise de soi, la mémoire comme par exemple les jeux en ligne du site browsergames.fr.
Certains jeux développent également la navigation spatiale, d'autres la motricité des mains.

Des chercheurs ont même fait des études pour mieux comprendre la façon dont les jeux vidéo affectent le cerveau et certains résultats sont tout à fait incroyables avec notamment certains jeux stratégiques qui peuvent augmenter la "flexibilité du cerveau".

3- Les jeux en ligne permettent aux ados de se faire des copains

jeu-reseau.jpg
"Hein, quoi, n'importe quoi !" On vous voit venir !
Et pourtant, en jouant aux jeux vidéo en ligne, l'ado entrent dans une communauté qui partage la même passion ou le même intérêt que lui pour tel ou tel jeu. Il peut s'associer (virtuellement) avec des joueurs du monde entier pour signer des alliances ou jouer en équipe.

Il peut aussi partager ses scores, ses astuces avec d'autres ados à l'école, faire parti d'une communauté, cette fois bien réelle qui se retrouvera sur la toile à jouer et élargir ainsi son cercle d'amis.

Les dangers des jeux vidéo

Une fois ces "vertues" listées, on se dit qu'on n'a peut-être pas besoin de lui interdire de jouer !
Non !
Il n'en demeure pas moins qu'il faille adopter impérativement certaines mesures car les jeux vidéo présentent aussi des dangers.

1- Jouer aux jeux vidéo peut rendre addict votre ado

ado-ordi-accro.gif
Et pas que lui d'ailleurs !
Sous prétexte de gagner des batailles, de monter des niveaux, d'augmenter son score, notre ado peut passer des heures devant son ordinateur, sans vouloir rien faire d'autre, couper de la vie réelle, de ses vrais copains (quoi que souvent, ils jouent ensemble en réseau), et de toute vie de famille.

Plus grave, il peut passer une partie de la nuit à jouer alors que vous pensez qu'il dort comme un nouveau-né !

2- L'ado peut s'isoler dans un monde virtuel

La confusion entre l'imaginaire, ce qu'il vit à l'écran à travers ses personnages et la réalité est un risque réel. Un ado mal à l'aise dans ses baskets peut abandonner tout contact réel pour vivre une vie virtuelle passionnante avec des personnages qu'il créera comme il le souhaite. Il sera alors un héros dans son jeu, alors que dans la vraie vie, il se considère comme un type sans intérêt.

Il ne voudra alors plus sortir de sa chambre, plus faire de sport, rien d'autre que jouer en ligne ne l'intéressera.
Toutefois, si en tant que parent, on craint cet isolement, il faut savoir que l'ado lui ne se sent pas du tout isolé. Au contraire, il appartient à une communauté qui le sollicite, avec qui il entretient de très nombreux contacts. C'est même pour lui des moments de convivialité et de partage.

3- L'ado peut devenir agressif

On entend qu'un joueur qui joue à des jeux plutôt violents où il faut tuer ennemis et autres aliens deviendrait agressif à la longue...
L'agressivité des joueurs existe bel et bien mais une étude publiée dans la revue Personality and Social Psychology indique que ce comportement n'est pas lié aux contenus violents de certains jeux, mais à la potentielle frustration qui découle d'un manque de maîtrise du jeu, ou de ses commandes.

Bien plus que la violence, c'est donc la difficulté d'un jeu qui peut rendre agressif (un peu comme au tennis quand il balance sa raquette par terre parce qu'il a perdu face à un adversaire plus fort !)

4- Il peut faire des mauvaises rencontres

Derrière une copain virtuel peut se cacher un prédateur sexuel.
Il conviendra donc de lui expliquer très clairement les risques des "amis virtuels" que ce soit ceux rencontrés avec les jeux en ligne ou sur les réseaux sociaux. Surfer sur le net, ça s'apprend !

5- Il peut être confronté à des images violentes

Certains jeux sont extrêmement violents, d'autres sans aucune éthique ou morale, d'autre encore peuvent prendre des positions. Avant de le laisser jouer, il convient de savoir de quoi il en retourne. Tout comme avant de le laisser surfer sur internet, il convient de mettre un filtre parental pour qu'il n'accède pas aux sites "pour adultes".

Les 5 mesures à adopter pour ne pas se laisser envahir par les jeux vidéo

1- Donner des limites de temps

reveil.jpg
On définit avec son ado un créneau horaire durant lequel il a le droit de jouer.

En dehors de ce créneau, pas de jeu vidéo. S'il triche, on le punit en réduisant son créneau horaire. S'il continue de tricher, on lui supprime ordinateur et tablette.

Si on a peur qu'il joue le soir au lieu de faire ses devoirs tandis qu'on est au boulot, on met l'ordi sous clé (d'où l'intérêt d'investir dans un ordinateur portable plutôt que fixe).

2- Confisquer l'ordinateur la nuit

Ordinateur, tablette, téléphone portable disparaissent de sa chambre la nuit.
On les mets sous clés ou dans notre chambre.
S'il a un ordinateur fixe, on programme sa box pour qu’elle coupe Internet à son ordinateur, à partir d’une certaine heure ! Toutes les box proposent ce service.

3-S'intéresser aux jeux auxquels il joue

moins-16-ans.png
Certains jeux développent de nombreuses qualités, d'autres sont plutôt négatifs. Alors tenez-vous informée sur les jeux qui lui plaisent et auxquels il joue et rectifiez le tir si le jeu véhicule des valeurs négatives ou ne correspond pas à son âge.
Sur les jeux vidéos que l'on peut acheter figure l'âge à partir duquel le jeu convient. Tenez-en compte.

4- Maintenir le dialogue

S'il passe le plus clair de son temps enfermé dans sa chambre sur son ordinateur, c'est aussi parce qu'il préfère ses jeux vidéo à sa vie de famille (normal, c'est un ado !). N'hésitez pas à aller vers lui. Au lieu de lui demander ce qu'il a fait à l'école ou quelles ont été ses notes, abordez des sujets qu'il aime, intéressez-vous à lui.
Programmer des moments agréables où vous pourrez retrouver votre complicité.

5- Proposer des alternatives

ado-skate.jpg
OK pour jouer en ligne, mais ça va un temps !
On fait en sorte que les journées et soirées de l'ado soient occupées: sport, musique, activités variées, virées entre copains...Avec un peu de chance, il montera un groupe de musique avec ses potes ou se défoulera au basket.
Quant aux vacances, on prévoit une colo ou un camps pour ado, un stage ou n'importe quoi qui le fera sortir de sa tanière !

Vos réactions

Marie, le 06/10/2014
Je suis contente de voir enfin un article dans lequel il est écrit " confisquer l'ordinateur la nuit!". En effet nous avons une ado (14 ans) à la maison qui bien sûr est fan d'ordi, d'internet, de portable etc... mais nous passons pour des ovnis auprès de ses amis ( et de leurs parents) quand nous disons que la semaine, ordi et portables restent dans le salon pendant la nuit !
Au moment du coucher en semaine (quand elle a collège le lendemain), elle dépose tous ses " écrans" à notre étage, et n'a le droit de récupérer son portable que le lendemain matin. Si effraction de règle il y a (normal avec des ados, il faut toujours tester..), punition directe et sans appel (interdit d'ordi et internet pendant 1 mois, sur le portable compris -en désactivant la wifi c'est facile).
Je sais que çà peut paraître brutal, d'ailleurs bon nombre de parents ne nous comprennent pas mais laisser un ordi à un ado de cet âge dans sa chambre , c'est le priver de son sommeil réparateur.. Et pas de télé ni de console dans la chambre non plus !
Quant aux GTA et autres " call of", c'est vrai qu'il faut faire hyper attention, pour avoir vu des enfants de 11 ans jouer librement à ça, je suis rassurée et confortée dans mes choix.. les écrans, jeux vidéos : oui ! Mais le contrôle parental demeure indispensable, même (et surtout même) quand ils sont ados.

Marie, le 30/09/2014
En tant que gameuse en couple avec un gamer je voudrais dire que les jeux vidéos sont un exutoire, et que si on n'a pas un potentiel de violence à la base, il n'y a pas de raison que les jeux rendent violent. On peut s'énerver contre sa console sur le coup, mais ça pousse à se dépasser, à prendre plus de temps pour réfléchir.
Vous avez raison, le pegi (l'âge sur la boîte) doit être respecté, je vois trop de gens qui achetent des GTA ou des "Call of" à des enfants sous prétexte qu'ils n'y connaissent rien, et que l'enfant réclame pour faire comme les copains.
La culture du jeux vidéo est riche, profonde, et mérite qu'on y porte un peu d'intérêt si son enfant aime ça.
Si votre enfant joue avec une communauté sur une console, ou sur un ordinateur, il communique avec ses amis, ceux de son école et probablement certains qu'il n'a jamais vu. Nous en sommes la preuve, on peut créer de vrais amitiés avec des gens qu'on n'a jamais vu. Mais sur tous les serveurs, il y a des administrateurs. Si votre enfant et ses amis ont un doute sur un autre joueur, il ne faut pas hésiter à dénoncer, les vérifications nécessaires seront faites.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires