Le Club FD

Ma famille, maux et bobos

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

En arrêt de travail pour mon enfant malade

nounours malade
© Eric Gevaert - Fotolia.fr
L'un des enfants à votre charge est gravement malade, accidenté ou handicapé.
Un médecin juge que votre présence à ses côtés est indispensable.

Vous décidez d'arrêter ponctuellement votre activité professionnelle pour vous occuper de votre enfant.

Vous pouvez bénéficier de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP).
Conditions, durée, montant et les démarches à accomplir sur le site de la CAF.

Mes droits en tant que salariée ?

Selon les conventions collectives, les congés « enfants malades » sont de 3 à 5 jours annuels.
Ces congés ne sont pas payés, sauf si notre convention collective le prévoit.

Si notre enfant est gravement malade, on peut demander un congé de présence parentale (avec justificatif du certificat médical) d’une durée comprise entre 4 mois et 1 an. On ne touche plus de salaire mais on peut bénéficier de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP) de la CAF, d’un montant de 41,17 € / jour si on est en couple, 48,92 € si on est seule, avec un complément possible de 105,30 € / mois si on supporte des dépenses de santé de l’enfant malade.

Les sites Travail-solidarite.gouv.fr et Juritravail.com vous renseignent.


Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires