Le Club FD

Ma famille, maux et bobos

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Soulager les bobos de nos intrépides chérubins

Petits bobos

nounours a des bobos
Il est tombé et son genou est en sang…
Elle joue depuis 5 minutes avec la porte qui vient de se refermer sur ses petits doigts…
Et face à ces bobos qui rythment leur quotidien, on peut adopter de mauvais réflexe ou ne pas savoir comment s’y prendre.

Suivez alors les instructions en provenant du site www.lepharmacien.fr, article de Claire Grevot avec la collaboration du Dr Lyonel Rossant, pédiatre.

Pour avoir ces conseils toujours sous la main, imprimez le tableau joint et glissez-le dans le « lutin malin tout sous la main » , à côté du « mémo à l’usage de la baby-sitter ».
Bobo Comment soigner ?
Petite plaie, écorchure, petite coupure Laver à l’eau et au savon, puis désinfecter avec une solution antibactérienne à la chlorhexidine qui ne pique pas, type Diaseptyl (en spray pour sa simplicité d’utilisation) ou le toujours efficace Dakin. 
En cas de saignement : bandelette type Steri-strip pour rapprocher les berges de la plaie. 
Pour protéger la plaie ou le Steri-strip : appliquer un pansement enfants qui résiste à l’eau.
Laisser en place 24 à 48 heures.
En cas de petite plaie sur le bout du doigt : maintenir le pansement au moyen d’un bandage type Surgifix ou Finger Bob, la « poupée » évitera que le pansement ne s’enlève ou que l’enfant ne l’arrache. Éviter de trop serrer le pansement en faisant le tour du doigt. 
Bleu, bosse  Pour limiter hématome et douleur : crème ou granules homéopathiques à base d’Arnica à associer avec des granules d’Apis mellifica, contre l’oedème.
Appliquer un peu de glace placée dans un gant de toilette ou employer un gel en sachet réfrigéré. Ne pas laisser en place plus de 5-10 minutes.
Doigt coincé et choc de l’ongle  Passer le doigt sous l’eau froide durant 5 minutes.
En cas de lésion de l’ongle avec hématome : solution antiseptique et Arnica.
Laisser à l’air et surveiller ; la lésion doit s’améliorer dans les heures qui suivent.
Pour évacuer la petite poche de sang, on peut la percer avec une aiguille stérile, ce qui permet de soulager la douleur plus rapidement. "
Petite brûlure  Passer sous l’eau froide (15°C pendant 15-20 minutes),
nettoyer et désinfecter (chlorhexidine),
appliquer une crème antiseptique et cicatrisante (Flammazine, en couche épaisse),
recouvrir d’un tulle gras et entourer d’un bandage.
Nez qui saigne  Comprimer la narine qui saigne pendant au moins 2-3 minutes ou appliquer un glaçon sur l’arête du nez.
Si les saignements durent, on peut introduire dans la narine qui saigne une compresse hémostatique type Coalgan, Bloxang.
Ne pas renverser la tête de l’enfant en arrière pour arrêter le saignement car cela fait déglutir le sang.
Si l’enfant a mal  Lui donner du paracétamol. Sans oublier la sucrerie et le bisou qui sauront lui faire oublier la douleur grâce à la sécrétion d’endorphines.
Enfin, ne jamais s’affoler, afin d’éviter notamment le spasme du sanglot lorsque l’enfant bloque sa respiration par réflexe lorsqu’il a peur ou mal ou lorsqu’il est en colère, pouvant conduire à un évanouissement ! 
Echarde Si vous ne possédez pas de pinces à écharde, prenez une une pince à épiler que vous aurez stérilisée à l'alcool à 60°, tirez dans l'axe où l'écharde s'est enfoncée.
Désinfecter la plaie avec un antiseptique ou du dakin, mettre un pansement et surveiller pendant quelques jours.

Appeler les secours ( Samu 15, Pompiers 18, Police 17) ou aller en urgence chez le médecin:

Si la plaie gonfle, devient rouge et si l’enfant a de la fièvre. 

Après une chute:
○ si l’enfant présente des troubles de la conscience,
○ s’il vomit plus d’une fois,
○ en cas de dissymétrie des pupilles,
○ s’il a du mal à avaler.

Lorsqu’un hématome sous l’ongle ne s’améliore pas : présence de pus, doigt rouge, gonflé, douloureux (possible fracture, risque de surinfection).

En cas de brûlure chez le nourrisson ou le petit enfant, tout particulièrement si celle-ci est étendue (dépassant 10% de la surface corporelle), ou située au niveau des yeux, du nez ou de la bouche.

Informations en provenance du site www.le pharmacien.fr

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires