Le Club FD

Mon enfant devient un étudiant

Ma famille et moi

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Trouver un logement d'étudiant

Il existe de nombreuses possibilités d'hébergement pour les étudiants qui doivent quitter l'appartement familial pour leurs études.
La complexité sera de parvenir à trouver un logement disponible, correct à proximité de l'établissement et à un prix raisonnable !
Relevez les manches; la quête sera ardue !!!!

La chambre en Cité U

logement-étudiant.jpg
A SAVOIR:
- La demande de logement en résidence universitaire gérée par les CROUS est à effectuer avant les résultats d'examen ou d'admission dans des formations spécifiques. Il ne faut donc pas attendre les résultats du bac, des examens ou des admissions. La saisie doit être effectuée entre le 15 janvier et le 30 avril précédant la rentrée universitaire sur le site internet du CROUS.

- Les logements gérés par le CROUS sont prioritairement attribués aux étudiants dont la famille dispose de faibles ressources. Les attributions sont prononcées sur la base d'un indice social qui reprend les mêmes éléments que ceux retenus pour le calcul de la bourse.

- Les chambres sont attribuées pour la période de l'année universitaire soit sur dix mois, du 1er septembre au 30 juin.

- Un contrat de location est signé avec l'étudiant. Le paiement du loyer doit ensuite être effectué tous les mois avant le 10.

- L'étudiant doit respecter le règlement intérieur de la Cité U, le manquement à ce règlement intérieur pouvant entraîner des sanctions allant jusqu'à l'exclusion.
L'étudiant peut recevoir des visites mais le droit d'occupation est strictement personnel et incessible.

- Au sein des Cités U, on trouve des foyers, des salles de télévision, de remise en forme, de lecture ainsi que le restaurant universitaire...

- Un conseil de résidence composé de représentants de l'administration et d'étudiants élus chaque année et représentant tous les étudiants de la résidence est là afin de faire des suggestions en vue d'améliorer la vie des résidences.

- L'étudiant n'a pas à payer de taxe d'habitation.

Se renseigner sur le site cnous.fr

La résidence étudiante

Les résidences étudiantes situées dans toutes les villes universitaires sont des logements privés proposant des appartements du studio au T3 maximum, loués meublé ou vide à des étudiants.

Ces résidences étudiantes mettent à disposition de nombreux services comme des salles communes : cafétéria, salle de travail ou de détente, laverie, local à vélo et proposent aussi des prestations similaires à celles que l'on peut trouver dans un hôtel et moyennant rémunération en plus du loyer comme du ménage de l'appartement, un service de petit-déjeuner ou encore la location de linge de maison, l'objectif étant de faciliter au maximum la vie des étudiants qui afin qu'ils se consacrent exclusivement à leur travail !

Elles sont toujours situées en centre ville ou sur les lieux d’étude, toujours dans des quartiers bien desservis par les transports en commun.

Les loyers sont relativement élevés, bien supérieur aux loyers des résidences universitaires (mais le confort est également bien supérieur !).

Elles connaissent un très fort succès et sont souvent prises d'assaut. Aussi, il est primordiale de remplir le dossier de candidature plusieurs mois avant la rentrée scolaire pour espérer obtenir d’un logement.

Annonces sur le site adele.org

Le foyer

S'il n'arrive pas à obtenir une chambre en cité U, le foyer peut être une bonne alternative. L'étudiant se retrouvera dans cadre sécurisant au milieu d'autres étudiants comme lui.

Les foyers sont souvent non mixtes avec certains foyers réservés aux filles, d'autres aux garçons.
Toutefois, on trouve aussi des foyers mixtes. Certains foyers sont également d’obédience religieuse.
Les chambres peuvent être individuelles ou non.

Les résidents du foyer bénéficient d’une cafétéria, de salles d'études et de salles d’activités.
Il est impératif de s'y prendre au moins 6 mois à l'avance pour réserver le foyer.

Adresses de foyers sur : unme-asso.com (Union nationale des maisons d'étudiants)

Une chambre chez une personne âgée

Le logement intergénérationnel qui consiste à être hébergé chez une personne âgée en échange de services rendus peut être une bonne alternative si on cherche un logement bon marché voire gratuit.

Les avantages:
- le loyer est réduit voire gratuit
- le jeune n'est pas seul, ce qui peut être réconfortant quand il vient juste de quitter sa famille
- le jeune apprend également de nombreuses choses au contact de son aîné.
- il apprend à aider son prochain...

Les inconvénients:
- vivre avec une personne âgée demande du calme, de la patience, le respect des horaires...Vous ne pourrez pas faire venir vos amis comme bon vous semble ou écouter de la musique à tout heure...
- il faudra rendre des services, remplir le contrat même si le lendemain il y a des partiels ou des examens...
- s'entendre sur du long terme avec une personne que l'on ne connaît pas (quelque soit son âge d'ailleurs) peut se révéler délicat !

Renseignements sur le site reseau-cosi.com.

La colocation

On se souvient du succès de la série Friends ou du film l'Auberge Espagnole, et combien on se disait que la colocation, ça devait être vraiment cool !
Un grand appart, un loyer et des frais partagés, entre jeunes 24h/24...Le rêve !

Alors oui, la colocation présente de nombreux avantages, mais encore faut-il prendre quelques précautions !

Les avantages:


1- Un grand appart avec des pièces communes et sa chambre personnelle, permettant de se sentir un peu comme chez "papa maman" (sauf qu'en guise de parents, ce sont des jeunes comme toi !)

2- Les joies de la vie en communauté: grande tablée, potes, soirées, ambiance et bonne humeur assurées !

3- Un seul contrat de bail: le plus souvent, un contrat de location unique est signé entre le propriétaire et les colocataires avec une clause de solidarité obligeant chaque colocataire d'être responsable de l’ensemble de l’habitation. Chaque colocataire peut bénéficier d’une aide au logement

Les inconvénients de la co-location:

1- La gestion du quotidien: la gestion du ménage des pièces communes et autres corvées sont un sujet sensible: pour peu que votre/vos colocataires n'aient pas la même notion de la propreté que vous, et c'est le clash assuré !
Fixez les règles dès le départ et tenez-les grâce par exemple à un règlement intérieur qui précise les tâches, les droits et les devoirs de chacun.

2- La vie en communauté: c'est cool de vivre tous ensemble mais moins cool quand Bidule passe 2 heures dans la salle de bain, que Machin ne nettoie pas les toilettes après son passage et que truc écoute de la musique trop fort à 2 heures du mat alors que le lendemain, il y a des partiels...Il vaut mieux bien connaître ses co-locataires pour éviter les mauvaises surprises. Si ce n'est pas possible, mettre dans le règlement le code de conduite à adopter pour l'harmonie de la vie en communauté.

3- Les questions d'argent: qui va régler les factures (eau, gaz, électricité, téléphone fixe...). Qui achète quoi: la télé, le petit électro-ménager...Pour les factures, le plus simple est de diviser par autant de co-locataires mais s'il l'un d'eux est à court d'argent et ne peut payer, le problème se pose parce que la facture doit en tout état de cause être payée !!! Pour les biens mis en commun, le mieux est de se répartir les achats (l'un la cafetière, l'autre la bouilloire...)

4- Un risque financier à ne pas négliger: le bailleur peut exiger que chaque personne qui se porte caution le fasse sur la totalité du loyer (et non sur la seule quote-part du colocataire qu’il a accepté de cautionner). Du coup, si l'un des colocataires est défaillants, c'est l'angoisse assurée !
Si vous quittez la co-location avant les autres, se pose aussi le problème du dépôt de garantie: votre quote-part ne vous sera pas restituée (le dépôt de garantie est restitué uniquement au moment de la remise des clefs au bailleur à un seul des colocataires), ce sera aux colocataires restants de vous la rembourser. Et si vous quittez tous ensemble la colocation, le co-locataire à qui le dépôt de garantie aura été restitué devra rembourser leur quote-part aux autres...

Les précautions à prendre:
Pour éviter tout litige, demander d'ajouter un avenant au bail de façon à pouvoir mettre un terme à la solidarité en cas de départ d’un des colocataires.
Dans le même esprit, la taxe d’habitation est réclamée à un seul colocataire par l’administration fiscale. Mieux vaut alors choisir celui qui peut en être exonéré, parce qu’il est étudiant et/ou sans ressources.

En savoir plus: www.anil.org

La chambre de bonne ou le studio/studette

L'étudiant se retrouve dans un studio ou une chambre de bonne au sein d'un immeuble classique.

On peut trouver de nombreux logements meublés.
L'avantage du meublé est la durée du bail.
En effet, le bail d’une location meublée ordinaire est d’une durée minimum de 12 mois qui est reconduit de manière tacite.
Encore mieux, la loi Borloo de 2005 a adapté le bail en meublé avec le bail meublé étudiant: le loueur d’une chambre meublée à la possibilité de réduire la durée d'une location meublée destinée à un étudiant à neuf mois au lieu de un an soit juste le temps d'une année scolaire.

Pour info, un bail pour un non meublé est signé pour un minimum de 3 ans !

Dans un meublé, le locataire doit y trouver tout ce dont il a besoin pour pouvoir s'installer en apportant ses seules affaires personnelles.
Il doit donc y avoir le mobilier nécessaire à la vie quotidienne : table, chaises, lit, armoires, lampes ainsi que l’électroménager nécessaire.

On le distingue du « semi-meublé » qui ne propose qu'une cuisine équipée (et dont le terme n'a pas de valeur juridique !)

Le logement doit aussi disposer d'une surface minimale habitable au moins égale à 9m2 et doit être chauffé correctement.

Le montant du dépôt de garantie n'est pas soumis à réglementation pour une location meublée, il peut être d'un ou deux mois de loyer, voire plus si le propriétaire le décide.
Le préavis est d'un mois.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Vos commentaires