Le Club FD

Ma forme

Mon quotidien

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Les secrets du régime ayurvédique

regime-ayurvédique
Le régime ayurvédique est un mode de vie vieux de 5 000 ans.
Originaire d’Inde, ce régime repose sur les principes d’équilibre des énergies entre l’âme, l’esprit et le corps comme le préconise la médecine traditionnelle de l’ayurvéda dont il est issu.

Concrètement, cela signifie que contrairement aux régimes classiques qui ne s’intéressent qu’aux nutriments constitutifs des aliments (protéines, lipides, glucides…), le régime ayurvédique procède à une classification misant à la fois sur les convenances personnelles, la pureté et les énergies déclinées par les aliments.

Les principes simples du régime ayurvédique peuvent ainsi être une réponse à ceux qui cherchent à améliorer leur alimentation ou qui se demandent comment perdre du poids.

Régime ayurvédique et classification des aliments

Dans le régime ayurvédique, les aliments sont chargés d’une énergie particulière tant dans leurs formes, couleurs, saveurs, poids .
L’énergie des aliments devrait nourrir le “feu digestif” ou “agni” qui désigne l’ensemble des mécanismes digestifs et de formation cellulaire qui relèvent du métabolisme.

Le régime ayurvédique s’appuie pour ce fait sur des aliments classés en trois catégories:
- les aliments “purs” qui alimentent le corps sainement, calment et purifient l’esprit. On y trouve les produits frais, les aliments complets et les produits laitiers.

- les aliments “stimulants”: nécessaires, ils favorisent l’activité mais déséquilibrent la balance corps/esprit et viennent agiter l’esprit. leur consommation doit donc être raisonnable voire réduite. On y trouve café, thé, poisson, viande, fromage, œufs, sel, chocolat, épices.

- les aliments ignorants mauvais à la fois pour le corps et l’esprit. Ce sont tous les aliments transformés, la junk food ou encore l'alcool . Ils n'apportent rien de bon à l'organisme et peuvent affaiblir les capacités intellectuelles.

Le régime ayurvédique propose ensuite de se nourrir au cours de chacun des repas de six essences ou saveurs primaires appelées “rasa” en sanskrit
- le sucré
- l’aigre
- le salé
- le piquant
- l’amer
- l'astringent

Pour finir, le régime ayurvédique va s’appuyer sur les cinq sens et les sensations procurées par les aliments pour les recommander ou les désapprouver.
Ainsi, s’attarder sur la présentation visuelle des aliments est susceptible d’améliorer la digestion.
Au toucher, on prendra en compte la température, le poids de l’aliment en gardant bien à l’esprit que nous ne devons pas éteindre le feu digestif.

Le régime ayurvédique en pratique

1- Faites de chacun de vos repas une fête

Le régime ayurvédique insiste sur la nécessité de manger avec plaisir et de se faire plaisir en mangeant !

Les repas doivent à travers leurs couleurs, odeurs, présentation activer le plaisir: l'expression "j'en ai l'eau à la bouche" prend tout son sens ! Du coup, on oublie le hachis parmentier mais une purée de brocolis assortie de carottes et de semoule pourra faire une assiette colorée appétissante, surtout si on y a ajouté une petite sauce au fumet relevé !

Très important aussi, le fait de manger lentement son repas, en ayant pleine conscience de chacune de ses bouchées. (on oublie le plat de pâtes englouti en 5 minutes devant la télé ou sur le coin d'une chaise concentrée à ce que Junior finisse bien son assiette colorée !!!)

2- Nourrissez le feu digestif des six saveurs, d'aliments bio et entretenez-le par ce qui est léger

Pour faire simple:

Et d'une, le régime ayurvédique recommande pour notre vitalité les aliments bios, frais et non transformés.

Et de deux, on doit tenter d'intégrer dans nos trois repas quotidiens chacune des six saveurs.

Et de trois, on doit faire attention à ne pas consommer des aliments trop lourds (les graisses saturées des viandes rouges par exemple) qui réduisent substantiellement notre feu digestif.

Donc en résumé:
On mange bio, dans chaque repas, on intègre du sucré (non raffiné ou naturel ou contenu dans les fruits ou sucres lents), du salé, de l'aigre (ou acide, comme le citron, la tomate, le vinaigre), du piquant (comme la moutarde, les épices, le gingembre, les piments), de l'amer (comme la roquette, endive, chou...) et de l’astringent (comme la framboise, le citron, les lentilles, pois et fèves de toutes sortes) et on évite de manger trop gras !

3- Tenez-vous-en aux trois repas et évitez de grignoter

D'une part, le régime ayurvédique insiste sur la nécessité de manger avec plaisir: grignoter entre les repas induit l'absence de réel appétit au moment des 3 repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) et donc de manger sans éprouver de plaisir.

Les nutritionnistes estiment d’ailleurs que les aliments consommés entre les repas sont trop riches en graisses, sucres et sel. Or ces nutriments éteignent le feu digestif quand ils sont consommés en trop forte quantité.

D'autre part, le grignotage ne permet pas à l’organisme de faire son nettoyage. Ces aliments ingérés tout au long de la journée encrassent l’organisme et réduisent notre énergie.

4- Evitez les boissons et aliments froids ou glacés

Dans le régime ayurvédique, les aliments et boissons froids/glacés sont proscrits car ils passent pour atténuer le feu digestif.

Du coup, il est recommandé de consommer toute nourriture ou boisson... tiède.
La chaleur légère permet de réchauffer le corps, mais aussi laisse s’exhaler du plat de délicieuses odeurs (contrairement aux plats froids qui n'ont pour la plupart pas d'odeur) qui ouvrent l’appétit. Les plats servis tièdes ont également de meilleurs effets sur la digestion que les plats froids.

5- Mangez longtemps avant de dormir et espacez suffisamment les repas

Le régime ayurvédique recommande de ne pas manger avant de se coucher, car lors du sommeil, l’organisme est au repos ou au ralenti et tente d’éliminer les toxines. Se coucher juste après avoir mangé rendrait indisponible l’énergie digestive: les aliments, en passant plus de temps dans l’organisme, fermenteraient et provoqueraient des troubles digestifs.

Il est également recommandé d’espacer chaque repas de 3 à 6 heures, idéalement en se mettant à table seulement au moment où l'on ressent véritablement la faim.

5- Le déjeuner, le repas principal du régime ayurvédique

Ce n'est pas le petit-déjeuner mais le déjeuner qui doit être notre repas principal.
Il doit se prend autour de midi à l’heure où la capacité digestive est la plus forte: on dit que le déjeuner coïncide avec le zénith de nos capacités digestives (comme le soleil dans le ciel).

6- Mangez les fruits en dehors des repas

Les fruits se mangent seuls en dehors des repas ou 30 minutes avant.
En effet, associés avec d'autres aliments, ils fermentent et cette fermentation va empêcher une bonne digestion et provoquer des troubles digestifs.

Article rédigé avec la collaboration de Sagessesanté.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à cet article

Votre commentaire