Le Club FD
Mon quotidien

Joyeuses Pâques

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Retour sur la tradition des oeufs, des cloches et du lapin de Pâques

oeufs de Pâques
Savez que la tradition d'offrir des œufs décorés est bien antérieure au christianisme.

L'œuf est symbole de vie et de renouveau; c'est l'image d'une vie nouvelle.
Il y a environ 5000 ans, les Perses offraient déjà des oeufs de poules comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps suivis par les Gaulois et les Romains.
L'oeuf était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.
Par ailleurs, comme il était interdit de manger des œufs pendant les 40 jours du carême (sous peine de mort au moyen-âge !!!), on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs.
A partir du moyen-âge on a pris l'habitude de s'offrir des œufs décorés.
Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, en France, qu'on décide de vider un œuf frais et de le remplir de chocolat. Puis, au XIXème se démocratisent les œufs en chocolat.

Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui les ramènent de Rome.

cloches-paques.jpg
La légende affirme que, le soir du Jeudi saint, elles partent à Rome où le Pape les bénit.
Le matin de Pâques, les cloches reviennent en carillonnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ. A Rome, elles se chargent d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou sont transportées sur un char.

Dans les pays germaniques, c'est le lièvre (animal emblématique de la Déesse de la fertilité et du printemps Ostara) ou le lapin qui les dépose dans les jardins.

lapin-paques.jpg
Les enfants confectionnent des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installent dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnira les nids d'œufs multicolores.

Sources catholique-nanterre.cef.fr

Vos réactions

Gisèle, le 26/03/2015
En Flandres, les oeufs étaient conservés dans les cabanes à lapins afin de les distribuer après le Carême. Considérés comme viande liquide, ils ne pouvaient être consommés en Carême. C'est pourquoi le lapin est-il assimilé au renouveau printanier et aux fêtes de Pâques.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à cet article, donner votre avis ou des astuces. Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à cet article

Votre commentaire